Part of a Whole

Mon nom est Nicolas Steenhout.
Je présente, forme, et consulte au sujet de l’inclusion, de l’accessibilité et du handicap.

Camions de déménagement, une barrière pas exceptionelle

Ce matin, un camion de déménagement était stationné sur le trottoir, bloquant pratiquement tout le trottoir. Les piétons devaient passer de côté, marchant comme des crabes pour pouvoir passer. Une maman avec une poussette n’a pas pu passer. En fauteuil roulant, ce n’était pas possible non plus de passer.

Situation illégale

Camion de SwiftWay bloquant le coin
Camion de déménagement bloquant le coin et les deux trottoirs.

J’ai confirmé avec la Ville de Montréal ainsi que le Service de Police de la Ville de Montréal que c’est illégal pour un véhicule de se stationner sur le trottoir et de bloquer le passage. Seuls les véhicules d’urgence en fonction (ambulance, police, pompiers) en ont le droit. Dans certains cas, tel le cas de déménagement, il serait possible d’acquérir un permis temporaire, mais après plusieurs appels à la ville, je ne sais toujours pas comment cela se ferait, ni combien cela coûte. Si l’on bloque des espaces de stationnement dans la rue, cela coûte 35 $ par espace, plus 45 $ pour le permis.

Situation qui arrive souvent

Ce n’est pas la première fois que je rencontre un camion qui bloque le trottoir. Je comprends bien que c’est pas évident pour eux de faire leur job. Mais quand ils forcent les piétons à soit marcher dans la rue et le traffic, soit devoir faire le tour du bloc, c’est pas évident pour les piétons non plus. S’en est même dangereux pour nous.

Camion Allied
Camion de déménagement Allied bloquant le trottoir.

Dans un cas précédant, j’avais porté plainte avec la compagnie apparentée au déménageur, Allied Van Lines. Ils avaient répondu qu’ils parleraient à la compagnie locale qui avait bloqué le trottoir. Peu de temps après, le gérant de la compagnie locale m’a contacté pour se plaindre que j’aie porté plainte avec Allied!

Plainte

Un autre camion de déménagement qui bloque le coin et les deux trottoirs
Camion de Déménagement La Capitale.

Ce matin, quand j’ai demandé à un des déménageurs s’ils avaient un permis pour bloquer le trottoir, la conversation s’est passé un peu comme ça:

Moi: Avez vous un permis pour bloquer le trottoir?
Déménageur: Non, pourquoi aurais-je un permis?
Moi: Parce que c’est dangereux pour les piétons et illégal de bloquer le passage sans permis.
Déménageur: La stupidité aussi est illégale!

Cette réponse est verbatim. Cette réponse m’a sidéré.

J’ai contacté la compagnie pour parler du comportement de ses employés. Leur service téléphonique dit que la conversation pourrait être enregistrée “pour assurer un service à la clientèle de première qualité”. Mais personne n’a pu me parler. Il a fallu que je laisse un message dans leur boîte vocale. Et personne ne m’a rappelé.

Une de mes connaissances, qui a travaillé comme déménageur pendant quelques années me disait que les compagnies de déménagement préfèrent souvent prendre le risque de payer une amende plutôt que d’acheter un permis à chaque fois. Il faudrait que les amendes soient plus salées. Et que ces compagnies comprennent que de bloquer le trottoir mets en danger les passants.

Entre temps, cela demeure une barrière à l’accès pour les personnes à mobilité réduite, pour les parents avec des poussettes, et pour le monde en général.