Part of a Whole

Mon nom est Nicolas Steenhout.
Je présente, forme, et consulte au sujet de l’inclusion, de l’accessibilité et du handicap.

Justifier la discrimination par l’ignorance de la loi

C’est une expérience désagréable que d’être victime de discrimination parce que vous utilisez un chien d’assistance. C’est pire quand vous portez plainte et qu’un employé du gouvernement répond en justifiant les actions de la personne qui a discriminé contre vous.

Un labernois noir, debout, regardant la caméra avec un regard taquin.
Mon chien d’assistance aimable et obéissant, à la maison, sans son harnais.

Nous avons récemment réservé une chambre dans un Bed & breakfast au Nouveau Brunswick. On nous a presque refusé l’accès, parce que la propriétaire a, disait-elle, une stricte politique ne permettant pas les animaux de compagnie. Je voyageais avec mon chien d’assistance. Les chiens d’assistances ne sont pas des animaux de compagnie.

Arrivée

À notre arrivée, la propriétaire est venue nous accueillir et nous enregistrer. Elle a vu mon chien d’assistance et m’a dit que nous ne pouvions pas rester dans son établissement, car elle a une stricte politique interdisant les animaux de compagnie. J’ai expliqué que mon chien d’assistance n’est pas un animal de compagnie, qu’il aide avec plusieurs tâches liées à mon handicap. Elle a continué, disant que si nous avions appelé avant notre arrivée pour dire que nous voyagions avec un chien, nous aurions évité bien du malheur car elle aurait pu nous dire qu’elle n’accepte pas les animaux de compagnie. J’ai répété qu’il n’est pas un animal de compagnie. J’ai dû expliquer cela plusieurs fois.

Elle a ajouté qu’il y a plusieurs années, ils avaient accepté quelqu’un qui avait un petit chien, et qu’ils avaient eu besoin de nettoyer la chambre de haut en bas parce que le chien avait laissé du poils dans le lit, sur les meubles, et “partout”. J’ai expliqué que je voyage avec un lit pour mon chien et qu’il reste sur son lit à moins que j’aie besoin qu’il m’aide. J’ai promis qu’elle ne trouverait pas trace de mon chien après notre départ.

Elle était toujours réticente à nous accepter. J’ai souligné que toutes les chambres dans les environs, que ce soit hôtels, motels ou B&B étaient complètement réservés en raison de la haute demande saisonnière. Si elle ne nous acceptait pas, nous n’aurions nulle part où aller. Après presqu’une demie-heure de discussion, elle a accepté de nous laisser rester, mais à contre-coeur.

Nous pensions que les choses s’amélioraient

Nous sommes restés deux nuits.

La deuxième soirée, j’ai demandé à la propriétaire si nous pouvions avoir une tasse de thé. Elle avait la jasette et était très agréable. J’ai cru que ses craintes au sujet de mon chien d’assistance étaient apaisées.

Départ

À notre départ, nous avons remercié la propriétaire pour notre séjour. Nous avons parlé quelques minutes. Nous lui avons dit une fois de plus à quel point son B&B était agréable et que nous avions vraiment apprécié notre séjour. Nous n’avons pas fait mention du stress vécu à notre arrivée à cause de sa réaction face à mon chien d’assistance.

La propriétaire a déclaré qu’elle n’avait pas trouvé trace du chien lors de son inspection de la chambre le matin précédent. Malgré ça, elle devrait faire un “nettoyage en profondeur de la chambre”, et de “toutes les places où le chien est allé”. Je suis parti vers la voiture alors que ma femme et la propriétaire ont continué à parler.

Ma femme lui a dit que nous aimerions bien revenir dans le futur. La propriétaire a dit qu’elle était désolée, parce que nous sommes “de bonnes personnes”, mais que nous ne serions pas les bienvenus à cause du chien. Elle a ajouté qu’elle devra éditer son site Web et changer la politique “pas d’animaux de compagnie”, et dire “pas d’animaux”.

Cette interaction finale a complètement brouillé notre séjour. Ça a transformé une fin de semaine très agréable pour le pire. Et la fin de semaine avait été agréable jusque là, en dépit du départ laborieux. Nous avons senti toute la relaxation de la fin de semaine s’évaporer.

La discrimination est illégale

C’est illégal au Nouveau Brunswick de discriminer envers les personnes en raison du handicap, y compris utiliser un chien d’assistance pour compenser ce handicap. Bien qu’on ne nous aie pas refusé le service directement cette fin de semaine, c’est passé très près. Et on nous a dit expressément que nous ne pouvions pas revenir.

Plainte

Ce B&B affiche une affiliation avec 5 groupes ou programmes de tourisme sur son site Web. J’ai contacté chacun de ces groupes ou programmes pour expliquer ce qui était arrivé, et pour demander ce qu’ils font pour éduquer leur membre au sujet des loi anti-discriminations, et aussi pour savoir comment ils traitent les plaintes.

Réponse innaceptable

Un de ces programmes et organisé par le gouvernement du Nouveau Brunswick. La réponse que j’ai reçu d’une employée du gouvernement du Nouveau Brunswick m’a vraiment surprise. Elle a dit:

À la défense [de la propriétaire] elle n’est manifestement pas au courant de son obligation légale et n’a pas fait une distinction éclairée entre un animal de compagnie et un chien de service.

De toute évidence, la propriétaire n’est pas au courant de ses obligations. C’est pourquoi je n’ai pas formellement porté plainte à la Commission des droits de la personne du Nouveau Brunswick. C’est un cas où l’éducation est plus importante que la punition. J’ai pris le temps de joindre ces associations et programmes touristiques parce qu’ils sont le mieux placés pour atteindre tous leurs membres et les former.

La réponse de cette employée du Nouveau Brunswick ajoute l’insulte à l’affront. C’est justifier la discrimination en raison de l’ignorance de la loi. Par une employée du gouvernement. J’ai reçu une amende après avoir tourné à gauche à une intersection où ce n’était pas permis. J’avais dit à l’agent de police que je ne savais pas que ce n’était pas permis. Il m’a dit “l’ignorance de la loi ne vous excuse pas”.

Prochaines étapes

J’attends toujours la réponse des autres groupes et programmes touristiques. J’attends pour décider ce que je ferai.

Veuillez noter: Je ne donne pas le nom du B&B, de la propriétaire, ni des associations ou groupes touristiques. Ces choses arrivent assez souvent qu’il n’y a aucun but à les fournir.