Part of a Whole

Mon nom est Nicolas Steenhout.
Je présente, forme, et consulte au sujet de l’inclusion, de l’accessibilité et du handicap.

Mon fauteuil roulant, un instrument de précision

J’ai fait une petite conférence de genre Ignite de 5 minutes dans le cadre de A11yMTL le 18 juillet 2017. Ce qui suit sont la vidéo et la traduction de la transcription. Veuillez noter que la vidéo est en anglais, mais il y a des sous-titres en français disponibles.


Transcription

Ok, bonsoir. J’ai appris au fil des ans que les geek aiment les fauteuils roulants. Il pensent que c’est de l’équipement très cool. Donc j’en parle. C’était fait sur mesure. Je dois ajouter que je ne suis pas prisonnier de mon fauteuil. Le fauteuil est libérateur.

Donc, fait sur mesure. Ça a pris environ 2 semaines de discussions avec le fabricant pour avoir les bonnes mesures. Puis 7 semaines avant de l’avoir, ce qui était assez vite parce que ça peut prendre 6 mois pour que les gens aillent leur fauteuil. Faut y penser.

Les fauteuils roulants sont chers. Le miens à coûté 4 500 $ US il y a 15 ans. Par contre, 15 ans avec un fauteuil, c’est un bon retour d’investissement. Mais on pourrait acheter une voiture à ce prix.

Qu’y a-t’il en commun entre un avion et mon fauteuil? Ils sont tous deux fait d’aluminium d’aviation. Et puis de caoutchouc, et d’autres parties, bien sûr.

Le cadre est rigide. Ça veut dire qu’il ne plie pas comme les ancients fauteuils. Ça veut aussi dire que toute mon énergie va dans la propulsion plutôt que de plier le fauteuil. Mais ça veut aussi dire que les chauffeurs de taxi ne savent pas quoi faire avec!

Il y a l’angle avant du fauteuil. Mes pieds ne dépassent pas. L’avant est à 105 degrés. Les vieux fauteuils vos pieds étaient tout en avant. Vous ne pouviez pas approcher quoi que ce soit. C’est une amélioration majeure.

Il y a la cambrure, l’angle des roues. Ça me permet de manoeuvrer très rapidement. Et c’est un peu comme un différentiel de roues pour une voiture, si le trottoir est en angle, je peux pousser plus facilement. C’est juste assez étroit pour passer dans la majorité des portes.

Les roues avant, vous verrez qu’elles sont très petites. Si je les achetaient au magasin d’équipement médical, ça coûterait 100 $ la paire. Je vais au magasin de patin, et je paye 20 $ pour 8 paires!

J’ai une suspension à l’avant. Les fourches avant ont un bloc de polymère qui agit comme de la suspension. Je peux passer sur des changements de niveau de 1 cm sans problème.

Mes roues sont des roues Spinergy. Elles sont cher, mais elles donnent aussi un certain niveau de suspension. Elles sont légère, et cool. Les cyclistes aiment bien les regarder, toujours un plus.

Mes essieux sont à relâche rapide. Je peux enlever mes roues très facilement. J’appuie le bouton au milieu de la roue, la roue sort. Si je veux la remettre, je fais l’inverse. Très simple, et ça se fait en quelques secondes.

Coussin. Je suis assis sur un coussin fait de foam et de cellules d’air. C’est bon parce que ça me permet de rester assis une dizaine d’heures sans avoir mal au cul. C’est moins bon parce que je dois le remplacer et ça coûte 700$.

Je n’ai pas de freins sur mon fauteuil. J’ai des verrous. Mes freins sont mes mains. Les verrous vous gardent en place si vous êtes arrêté. Les freins sont pour vous ralentir avant de frapper des voitures!

J’ai un changement de niveau dans mon siège. L’avant du siège est plus haut que l’arrière, par 5 cm. Ça me garde dans le fauteuil de manière sécuritaire, et ça permet d’avoir les jambes horizontales pour pouvoir porter une planche à découper.

Ça va vite!

Mon fauteuil est très léger. Il pèse 14 livres, ou 7 Kilos, pour le cadre. Ça me sauve 5 tonnes et demi par ans, comparé à un fauteuil plus lourd.

Vous verrez que je n’ai pas de poignées en arrière. C’est parce que je n’aime pas être poussé. Mon fauteuil bascule très facilement, donc je me casserais probablement la gueule. Nous trouverions ça drôle, jusqu’à ce que je me rende compte que je suis blessé.

Parlant de bascule, le point de bascule du fauteuil est très délicat. Je peux faire des wheelie à l’arrêt, ou en déplacement. Très pratique pour les chaînes de trottoir.

Mais foin de mon fauteuil. Finissons avec des photos de l’accessibilité dans le monde. Voici une banque. Il y a un bouton pour ouvrir la porte. Vous pouvez peser sur le bouton si vous pouvez monter les 5 marches! Très fantastique.

Ceci était à une pharmacie. Ils n’ont pas enlevé la neige de la rampe. Mais ce n’est pas un problème parce qu’il y a deux gros pot de plantes à l’avant de la rampe. Je n’ai pas pu acheter mon sirop contre la toux ce jour là.

Et finalement, je vous laisse sur ce merveilleux poteaux de téléphone au milieu du bateau de trottoir sur un coin de rue montréalais. Ces choses arrivent souvent. Il vaut mieux en rire qu’en pleurer.