Part of a Whole

Mon nom est Nicolas Steenhout.
Je présente, forme, et consulte au sujet de l’inclusion, de l’accessibilité et du handicap.

Une pub de BMW contre l’alcohol au volant dévalue les personnes en situation de handicap

Il y a une publicité de BMW pour une campagne contre l’alcool au volant qui est partagée. La publicité, bien qu’astucieuse, me laisse mal à l’aise, comme la plupart des publicités qui utilisent les handicaps comme un épouvantail, d’ailleurs. Ces annonces disent “ne faites pas cela, sinon vous finirez par être handicapé”, et le sous-texte est que le handicap est un destin horrible.

Ce genre de tactique d’effroi arrive trop souvent à mon goût. J’ai déjà écrit à propos de deux campagnes de ce genre: l’une impliquant une campagne anti-texto au volant et une autre sur la conduite en état d’ivresse. Ils sont insidieux. Le message est trop subtil pour quiconque qui n’est pas familier avec les problèmes pour le percevoir consciemment, mais assez clairement pour que cela s’insinue dans l’esprit.

L'annonce de BMW montre une prothése de jambe, en la comparant avec une pièce de rechange de voiture

Cette annonce particulière montre les jambes et les pieds d’un homme. Une des jambes est une prothèse. Le texte indique:

Les pièces de rechange pour les humains ne sont pas aussi originales que celles des voitures. Ne pas boire et conduire. Émis par intérêt public par BMW.

L’annonce est certainement dramatique. Ça pince le coeur. Cela laisse entendre également que le fait d’être un amputé est négatif. Ça dit “si vous devenez amputé, vous ne serez pas aussi bon que vous êtes maintenant”. Ça passe un jugement de valeur négative sur tous les amputés. Bien sûr, être amputé peut être difficile – il peut y avoir des problèmes liés à la douleur et à la logistique, et aussi à la discrimination. J’irais jusqu’à dire que cette même annonce fait partie intégrante de la discrimination que les amputés doivent confronter. C’est puant!

Si nous allons faire peur aux gens, nous devrions le faire avec la menace de mourir plutôt que le thème du handicap. Ils disent que le handicap est un sort pire que la mort. Je sais que bien des gens croient ça, mais c’est naturel que les jeunes personnes qui n’ont pas une expérience directe (voire secondaire) avec un handicap pensent de cette façon.

Voici un défi pour les annonceurs: N’utilisez pas le handicap pour menacer les personnes dans le cadre de campagne contre l’alcohol au volant!